Le métier


Actualités

  • 2007 : Protocole d’inspection des professeurs documentalistes

    Signalé sur la liste e-doc l’existence d’ un protocole d’inspection des professeurs documentalistes
    élaboré par l’inspection générale de l’éducation nationale - groupe établissements et vie scolaire - en février 2007. Objectif de ce protocole, cerner de plus près l’activité d’un professeur documentaliste. Quatre pôles d’activité sont identifiés pour l’évaluation : concevoir et mettre en oeuvre une politique documentaire pour l’établissement, contribuer à former les élèves à la maîtrise de l’information, mettre à disposition des ressources et organiser la diffusion de l’information utile au sein de l’établissement, faciliter l’ouverture de l’établissement sur son environnement éducatif, culturel et professionnel.
    A suivre de très près.

    Mise à jour 23 septembre 2012

    Suite au message de Fabienne Rondet du 22 septembre 2012 sur la liste de diffusion e-doc, voici quelques adresses réactualisées :
    - Protocole d’inspection des professeurs-documentalistes Sur le site du Snes l’article du 28 mai 2009 reprend les analyses du texte paru en 2007 : « L’analyse du Groupe Documentation du SNES au sujet du protocole signé de l’Inspection Générale Etablissement et Vie Scolaire (IG EVS) paru en février 2007 qui est en fichier joint. »
    - Un résumé du Protocole d’inspection des professeurs documentalistes Article du 17 décembre 2007 signalé sur e-doc « Pour faciliter sa présentation à tous les documentalistes lors des journées de regroupement de bassin et permettre les échanges, le Protocole d’inspection des professeurs documentalistes a été résumé et proposé sous forme de diaporama. »

  • 2006 Professeurs documentalistes : vingt ans après

    Un article de Carole Anne, documentaliste, sur le site des Cahiers pédagogiques « Professeurs documentalistes : vingt ans après »
    fait le point sur les attentes déçues de la profession et concentre la réflexion sur les apprentissages nécessaires en information-documentation : compétences et savoirs, en se référant aux travaux d’André Tricot et Pascal Duplessis, sans oublier le livre bleu des documentalistes version 2006. Le salut viendrait-il, comme elle le laisse entendre, du B2i et de la politique documentaire des établissements ? À méditer.

    Rectificatif : L’adresse de la note [8] concernant l’article de
    Pascal Duplessis "La prise de notes au centre de l’activité documentaire, 2005." est inactive sur la page des cahiers pédagogiques.

  • 2005 une nouvelle circulaire de mission pour les enseignants documentalistes ?

    Un article d’Isabelle Fructus sur « L’actualité éducative » du n°437 de novembre 2005, hébergé par « Cahiers Pédagogiques », souligne la nécessité d’une nouvelle circulaire de mission pour les professeurs documentalistes. L’évolution des exigences en matière de formation à l’information et l’augmentation du niveau de compétences requis en gestion documentaire, rendent obsolète la circulaire de mission des documentalistes datant de 1986.
    La « lettre de mission des documentalistes » qui aurait dû paraître à la rentrée 2005, est en attente au Ministère.

Articles de cette rubrique

  • (cyber)harcèlement

    par Marion Carbillet

    En tant que professeurs documentalistes, de par nos missions, nous sommes très sensibles au sujet des violences en ligne que peuvent rencontrer les élèves. Nous sommes nombreux à intégrer le sujet lors de séances d’EMI, de séances consacrées au « vivre ensemble » ou de projets en lien avec le climat (...)

  • Information-documentation en lycée à la rentrée 2019

    3 |

    Vous trouverez dans le document ci-joint : une présentation synthétique des nouvelles filières du lycée (général, technologique et professionnel) : tronc commun + spécialités + options une compilation des compétences et thématiques info-documentaires présentes dans les nouveaux programmes ainsi que la (...)

  • En souvenir de Louise Merzeau

    par L’équipe de Doc pour docs

    L’équipe de Doc pour Docs exprime sa grande tristesse liée à la disparition de Louise Merzeau en ce mois de juillet 2017. Son apport pour la pensée de notre profession est inestimable, tant elle a ouvert de pistes de réflexion, que ce soit sur la question de la présence numérique, de (...)