2011 Nouvelles épreuves des concours externe et interne de documentation

1 | (actualisé le )

Le fil d’information du site SavoirsCDI dans sa page d’accueil signale un nouveau texte encadrant l’organisation et le contenu des épreuves du Capes externe, interne et troisième voie pour la session 2011.
Pour plus de lisibilité, nous avons copié/collé les extraits concernant la section documentation
Reste à étudier les conséquences du texte sur les épreuves d’admission et d’admissibilité des concours.

Source

- Arrêté du 28 décembre 2009 fixant les sections et les modalités d’organisation des concours du certificat d’aptitude au professorat du second degré NOR : MENH0931286A

Extraits de l’arrêté du 28 décembre 2009

ÉPREUVES DU CONCOURS EXTERNE DU CAPES

A. ― Epreuves d’admissibilité

1° Première épreuve d’admissibilité :
L’épreuve consiste en une composition à partir d’un texte et portant sur un sujet relevant des sciences de l’information et de la communication.
Elle permet d’évaluer, en particulier, la capacité du candidat à organiser une démonstration et à l’étayer par des connaissances précises en sciences de l’information et de la communication.
Durée : cinq heures ; coefficient 3.
2° Deuxième épreuve d’admissibilité :
L’épreuve comporte :
― l’étude d’un sujet de politique documentaire relative à un établissement scolaire du second degré, prenant appui sur un dossier comportant au maximum trente pages. A partir d’une problématique dégagée à sa lecture, le candidat établit un plan de classement, rédige une note de synthèse, puis conclut en exprimant un point de vue personnel sur le sujet traité ;
― une question se rapportant à l’histoire, aux enjeux et à l’épistémologie de la documentation.
L’épreuve permet d’évaluer, en particulier, d’une part, la capacité du candidat à extraire les idées essentielles d’un dossier et à les restituer avec un esprit de synthèse, d’autre part, ses connaissances en épistémologie de la documentation.
Durée : cinq heures ; coefficient 3.

B. ― Epreuves d’admission

Séquence pédagogique portant sur les programmes des collèges et des lycées :
Durée de la préparation : trois heures ; durée de l’épreuve : une heure dont vingt minutes maximum consacrées à l’exposé ; coefficient 3.
L’épreuve comporte deux volets.
Le premier volet consiste pour le candidat à élaborer une séquence pédagogique nécessitant l’exploitation de ressources documentaires.
A partir d’un sujet tiré des programmes et instructions de l’enseignement secondaire, le candidat constitue un corpus de documents numériques, puis expose, devant le jury, la situation envisagée, justifie ses choix de nature pédagogique, et explicite sa démarche.
Il indique les apprentissages informationnels des élèves qui peuvent être articulés à cette situation.
Durant le second volet, le candidat :
― d’une part, élabore une bibliographie sur le sujet proposé incluant les éléments du corpus et des documents complémentaires qu’il juge utiles ;
― d’autre part, effectue l’analyse documentaire de deux documents du corpus, au choix du candidat.
Le jury apprécie la pertinence de la sélection en fonction des objectifs pédagogiques visés, ainsi que la qualité du traitement documentaire effectué. Il peut demander des précisions au candidat, voire des éléments de traitement d’un ou de plusieurs autres documents.
Epreuve sur dossier comportant deux parties : 14 points sont attribués à la première partie et 6 points à la seconde. (Durée de la préparation : deux heures trente minutes ; durée totale de l’épreuve : une heure ; coefficient 3.)
Première partie : dossier proposé par le jury, comprenant un ou plusieurs documents. Elle comporte un exposé suivi d’un entretien avec le jury. (Présentation n’excédant pas vingt minutes ; entretien avec le jury : vingt minutes.)
L’épreuve permet au candidat de montrer :
― sa culture scientifique et professionnelle ;
― sa connaissance des contenus d’enseignement et des programmes scolaires ;
― sa réflexion sur les finalités de la documentation et de ses relations avec les autres disciplines.
Les dossiers proposés aux candidats portent sur des questions diversifiées permettant d’aborder les dimensions du métier de documentaliste ainsi que les connaissances théoriques qui leur sont nécessaires.
Cette première partie d’épreuve fait l’objet d’un programme limitatif révisé tous les trois ans et publié au Bulletin officiel du ministère de l’éducation nationale.
Seconde partie : interrogation portant sur la compétence « Agir en fonctionnaire de l’Etat et de façon éthique et responsable ». (Présentation : dix minutes ; entretien avec le jury : dix minutes.)
Le candidat répond pendant dix minutes à une question, à partir d’un document inclus dans le dossier qui lui a été remis au début de l’épreuve, question pour laquelle il a préparé les éléments de réponse durant le temps de préparation de l’épreuve. La question et le document portent sur les thématiques regroupées autour des connaissances, des capacités et des attitudes définies, pour la compétence désignée ci-dessus, dans le point 3 « les compétences professionnelles des maîtres » de l’annexe de l’arrêté du 19 décembre 2006.
L’exposé se poursuit par un entretien avec le jury pendant dix minutes.

ÉPREUVES DU CONCOURS INTERNE DU CAPES

Section documentation
A. ― Epreuve d’admissibilité

A partir d’un dossier thématique de trois à cinq documents concernant les finalités et l’organisation du système éducatif, les sciences de l’éducation et les sciences de l’information et de la communication, il est demandé aux candidats :
― de rédiger une note de synthèse présentant l’ensemble de ces documents et en dégageant la problématique ;
― de développer, dans un cadre précisé par le texte de l’épreuve, une réflexion personnelle, prenant en compte les missions du professeur documentaliste, sur la ou les questions soulevées ;
― d’élaborer pour un ou deux de ces documents :
― la référence bibliographique, en suivant le format préétabli donné par le sujet et en respectant les normes en vigueur ;
― des éléments d’analyse (résumé indicatif, mots clés).
Durée de l’épreuve : cinq heures ; coefficient 2.

B. ― Epreuves d’admission

Epreuve professionnelle : cette épreuve comporte un exposé suivi d’un entretien avec les membres du jury. Elle prend appui sur un dossier élaboré par le candidat. L’exposé porte sur un sujet proposé par le jury à partir du dossier.
Le dossier, dactylographié, ne doit pas comporter plus de dix pages et comprend deux parties.
La première partie, qui ne doit pas excéder deux pages, retrace les étapes du parcours professionnel du candidat et souligne les responsabilités qu’il a exercées dans l’éducation nationale et, éventuellement, en dehors de celle-ci.
La seconde partie, limitée à huit pages, comporte l’analyse :
― des activités pédagogiques, intégrant des pratiques documentaires, que le candidat a conduites ou observées, notamment en centre de documentation et d’information et en bibliothèque-centre documentaire ;
― des initiatives qu’il a pu prendre, tout particulièrement dans le domaine des sciences et des technologies de l’information et de la communication.
Cette seconde partie comporte également les lignes directrices du projet de l’un des établissements concernés par les activités rapportées et fait apparaître l’implication du professeur documentaliste dans le projet (une page maximum).
Le dossier doit ainsi mettre en perspective la motivation du candidat pour la fonction sollicitée et les enseignements qu’il a retirés de ses diverses expériences. Le dossier lui-même ne donne pas lieu à notation. Seule la prestation orale est notée.
Le sujet élaboré par le jury invite le candidat à une réflexion sur son expérience ou ses observations et à des propositions d’action dans un contexte donné.
L’entretien porte dans un premier temps sur le sujet qui a donné lieu à l’exposé. Il s’élargit ensuite aux différents domaines de l’activité professionnelle du professeur documentaliste.
L’exposé et l’entretien doivent permettre au jury d’apprécier les connaissances et savoir-faire du candidat dans la fonction sollicitée, sa culture professionnelle et générale, la qualité de sa réflexion, ses capacités d’argumentation, ainsi que son aptitude à l’écoute et à la communication.
Durée de la préparation : une heure ; durée de l’épreuve : une heure maximum (exposé : quinze minutes maximum ; entretien : quarante-cinq minutes maximum) ; coefficient 2.

ÉPREUVES DU TROISIÈME CONCOURS DU CAPES

A. ― Epreuve d’admissibilité

Première épreuve écrite d’admissibilité du concours externe du CAPES de documentation (coefficient 3).

B. ― Epreuves d’admission

Seconde épreuve orale d’admission du concours externe du CAPES de documentation (coefficient 3).
L’épreuve d’admission doit en outre permettre au candidat de démontrer qu’il a réfléchi à l’apport que son expérience professionnelle constitue pour l’exercice de son futur métier et dans ses relations avec l’institution scolaire, en intégrant et en valorisant les acquis de son expérience et de ses connaissances professionnelles dans ses réponses aux questions du jury.

Rappel pour comparaison

ARRETE DU 15 SEPTEMBRE 1999 RELATIF AU CAPES SECTION
DOCUMENTATION, MODIFIE PAR L’ARRETE DU 26 JUILLET2005

Texte encadrant le capes externe de documentation session 2010

Épreuves écrites d’admissibilité
1-Épreuve de sciences et techniques documentaires.
L’épreuve s’appuie sur plusieurs documents et sur un questionnaire. Elle comporte trois parties

- commentaire critique d’un document ;

- analyse de situation et de dispositifs techniques ;

- exposé relatif aux applications pédagogiques des sciences et techniques documentaires auxquelles se rapporte l’épreuve ainsi qu’à leur rôle par rapport à l’évolution des systèmes et de l’enseignement.
(Durée : cinq heures ; coefficient 1.)

2- Épreuve de dossier documentaire

A partir d’un ensemble de documents, le candidat élabore un dossier relatif à une question de politique documentaire dans le contexte d’un établissement scolaire du second degré. Ce dossier est accompagné : d’un plan de classement ; du ou des résumés en un nombre maximal de mots
d’un ou deux documents choisis par le jury parmi ceux remis au candidat ; d’une note de synthèse précisant les objectifs, le contenu et les conditions d’exploitation.
(Durée : 5 heures ; coefficient 1.)

Épreuves pratiques et orales d’admission :

1- Épreuve pratique de techniques documentaires.
Cette épreuve est constituée par la recherche, le traitement et l’exploitation de l’information à des fins pédagogiques en milieu scolaire.
A partir d’une question posée, le candidat :

- procède à une recherche documentaire dans le cadre de l’environnement documentaire mis à sa disposition ;

- sélectionne trois documents dont il réalise ou analyse le traitement documentaire complet.
En fonction de l’exploitation pédagogique envisagée dans son exposé, le candidat :

- présente le processus de la recherche documentaire ;

- justifie sa sélection ;

- commente le traitement documentaire réalisé.
(Durée de la préparation : deux heures ; durée de l’épreuve : quarante-cinq minutes, exposé de vingt minutes maximum suivi d’un entretien ; coefficient 2.)

2- Épreuve pré-professionnelle sur dossier.

Cette épreuve prend appui sur un dossier proposé par le jury, comprenant un ou plusieurs documents. Elle comporte un exposé suivi d’un entretien avec les membres du jury. Elle permet au candidat de démontrer :

- qu’il a réfléchi aux finalités et à l’évolution de la profession ainsi que sur les relations entre celle-ci et les disciplines enseignées dans le second degré ;
- qu’il a réfléchi à la dimension civique et sociale de l’enseignement et de l’activité professionnelle qu’il souhaite exercer ;

- qu’il a des aptitudes à l’expression orale, à l’analyse, à la synthèse et à la
communication ;

- qu’il peut faire état de connaissances sur l’organisation d’un établissement scolaire du second degré.
(Durée de la préparation : deux heures ; durée de l’épreuve : quarante-cinq minutes [exposé de vingt minutes maximum suivi d’un entretien] ; coefficient 2.)

Arrêté définissant les épreuves du CAPES interne NOR : MENP0001859A RLR : 822-3 ARRÊTÉ DU 2-8-2000 JO DU 19-8-2000

a) Épreuve écrite d’admissibilité

À partir d’un dossier thématique de trois à cinq documents concernant les finalités et l’organisation du
système éducatif, les sciences de l’éducation et les sciences de l’information et de la communication
, il
est demandé aux candidats :
1 - de rédiger une note de synthèse présentant l’ensemble de ces documents et en dégageant la
problématique ;
2 - de développer, dans un cadre précisé par le texte de l’épreuve, une réflexion personnelle, prenant
en compte les missions du professeur documentaliste, sur la ou les questions soulevées ;
3 - d’élaborer pour un ou deux de ces documents :

- la référence bibliographique, en suivant le format préétabli donné par le sujet et en
respectant les normes en vigueur ;

- des éléments d’analyse (résumé indicatif, mots clés).
Durée de l’épreuve : cinq heures ; coefficient 1.

b) Épreuve orale d’admission
Épreuve professionnelle : cette épreuve comporte un exposé suivi d’un entretien avec les membres du
jury. Elle prend appui sur un dossier élaboré par le candidat. L’exposé porte sur un sujet proposé par
le jury à partir du dossier.
Le dossier, dactylographié, ne doit pas comporter plus de dix pages et comprend deux parties.
La première partie, qui ne doit pas excéder deux pages, retrace les étapes du parcours professionnel
du candidat et souligne les responsabilités qu’il a exercées dans l’éducation nationale et,
éventuellement, en dehors de celle-ci.
La seconde partie, limitée à huit pages, comporte l’analyse :
- des activités pédagogiques, intégrant des pratiques documentaires, que le candidat a conduites
ou observées, notamment en centre de documentation et d’information et en bibliothèque-centre
documentaire ;
- des initiatives qu’il a pu prendre, tout particulièrement dans le domaine des sciences et des
technologies de l’information et de la communication.

Mise à jour 2018
- le 3ème concours a été supprimé en documentation en 2016
- Consulter le dossier complet sur savoirscdi devenir professeur documentaliste
- Consulter le site du ministère de l’éducation Devenir enseignant

Partager cette page