Mémoires d’un doc

Précision d’Alain Gurly :
« Tout ce site est sous licence Creative Commons, mais pas ces pages. Non. Il faudra éventuellement mon autorisation.
Je préfère le dire catégoriquement avant même de savoir si quelqu’un lira tout ça un jour....! »


Préface

D’abord Préface.
Et même volte-face. Car je n’avais pas du tout l’intention de m’atteler à cette rédaction, si Nicole n’avait pas insisté. Vous lui devez donc entièrement ce texte. Je ne suis pas sûr que vous lui en serez reconnaissants.
De même, au chapitre de ce que je voulais faire et ne ferais pas, (...)

Prologue

Je ne serai pas chiche. Après une Préface et des avertissements, voici un Prologue. Vous ne pourrez pas dire que je vous mesure, que dis-je, que je vous plains, tous les ingrédients habituels de l’oeuvre littéraire, à défaut évidemment d’une « oeuvre » elle-même. Vous aurez peut être même une Postface, (...)

Le démarrage

C’est la rentrée en 73, on ne parle pas encore de pré-rentrée. Je découvre mon nouveau collège, tout neuf, dans la ZUP de Nîmes.
C’est un empilement d’énormes cubes de béton, légèrement sculptés et rainurés pour qu’on ne confonde pas l’ensemble avec un blockaus. Ne soyons pas trop sévères, c’était la mode de (...)

L’aménagement du territoire

Le CDI que je découvre est composé de deux vastes salles contigües, avec attenant, le bureau du Conseiller d’Orientation, où nous classerons les documents de l’orientation professionnelle et scolaire. Il n’y a pas encore d’autodoc. A l’extérieur dans le couloir, cinq petites salles de travail de groupe, (...)

La CDUmania

En ces temps-là, ça fait biblique, nous étions une dizaine de collègues à avoir été recrutés comme documentalistes, et on avait organisé pour nous une année de stage initial, par séances de deux à trois jours de suite au CRDP de Montpellier. La formation était supervisée par un inspecteur général de la vie (...)

Fit faber fabricando

Ce qui ne signifie pas que je me mis à fabriquer des fricandeaux, activité cévenole bien connue, comme le croyait naïvement un de mes condisciples lycéens, dont le père était boucher à Alès, au temps de mes lointaines études latines.
Mais c’est bien en forgeant que je me fis forgeron. Oh ! Pas sans mal (...)

Des sous, des sous !

Fatigués d’attendre l’argent et les dotations officielles qui, comme l’Arlésienne, nous étaient toujours promises et qu’on ne voyait jamais, nous avons alors décidé, Francis et moi de passer à l’action.
Dans un premier élan, ce furent les Associations de Parents qui furent sollicitées et mises en (...)

Média et Multi média

Je me souviens de notre première dotation en matériels audio. Il y avait surtout des magnétophones à bande, et des électrophones pour disques vinyl. Ces appareil étaient alors spécialement construits pour l’enseignement. Parmi les marques renommées, il y avait Barthe et Tandberg. Le magnétophone (...)

Diaporamamanie en sous-sol

Alors, bien sûr, on essayait de travailler et même, plus fort, on travaillait avec ces matériels là..
Il est évident que le montage des diaporamas se prêtait assez mal à des activités pédagogiques impliquant toute une classe. Oui, bien sûr, il ya toujours moyen de faire rédiger le commentaire des diapos (...)

Signé : Pédago Man

Par contre l’arrivée du Betamax fit rapidement évoluer les choses du point de vue pédagogique. Les nouveautés rendent inventifs. Même s’il n’y avait pas encore de camescope, le magnétoscope sonna le départ de quelques activités liées à l’information, dont on n’aurait jamais eu l’idée -ni la possibilité - (...)

Le relationnel

Le collège était peuplé de jeunes professeurs nouvellement nommés et dont c’était pour la plupart, un des tout premier postes. Le personnel non enseignant était à l’unisson, en particulier le couple des concierges. Tout cela n’engendrait pas la mélancolie, et je dois dire que nos relations, tout au moins (...)

Interlude I

À la fin des années 70 et au début des années 80, il advint un nouvel outil dans l’enseignement qui allait révolutionner, là comme dans beaucoup d’autres domaines, l’ensemble du système.. J’en avais subi personnellement les premiers effets au titre de joueur d’échec, avant même les PC. A cette époque (...)

Comment on devient un soi-disant spécialiste

J’avais donc un ordinateur à la maison, mais que faire de cette machine sans aucun programme à l’intérieur ? Heureusement, le MO5 était livré avec un bon livre pour débutant, qui expliquait les rudiments du fonctionnement de la programmation en basic Thomson. Ce bouquin me devint rapidement (...)

Arrivée au Collège de La Grand’Combe

Je débarquais, pour la deuxième fois de ma carrière, dans un CDI neuf, mais vide. Pourtant, il y avait de notables différences avec la première mouture, à Nîmes.
D’abord, les livres et les meubles existaient bel et bien, mais, lors des travaux d’aménagement du CDI, on les avait stockés en attendant, (...)

Encore un aménagement

Le CDI avait été conçu et réalisé en un temps record. En effet, le projet avait été mis en place et les plans présentés aux services académiques en Avril. Une fois acceptés, les services municipaux grand combiens avaient réalisé le travail en trois mois !! Ils avaient tout pris en charge, déménagement des (...)

Inventaire, cotation et système D

Si le fonds était assez maigre en ce qui concernait les livres documentaires proprement dits, par contre il était important dans le domaine des revues, de la bibliothèque de lecture des élèves et dans celui des usuels. La bibliothèque comptait environ deux mille livres. Elle avait été constituée (...)

Un peu d’histoire...

Lorsque le CDI se met en place au collège Leo Larguier, c’est une totale innovation. Etre en zone ZEP aussi ! Le CDI est une curiosité, et, comme le disait à l’époque mon ami Yves, attaché d’intendance, « on touche en plus un spécialiste ». Le spécialiste c’était moi, ce qui dans son esprit était sans (...)

Les élèves et le CDI

Le CDI fut inauguré en grande pompe. Les autorités locales, l’Inspecteur d’Académie, le ban et l’arrière ban des élus locaux assistaient à cette cérémonie. On fait les choses en règle, par chez nous. Mais on avait attendu tout de même que le mobilier et les ouvrages, revues et livres, meublent en partie les (...)

Après les élèves, les parents...

Il me faut maintenant écrire quelques lignes à la gloire de l’APE grand’combienne, et c’est avec beaucoup de plaisir que je le fais.
Je dis bien de l’APE, car il n’y avait qu’une seule Association des Parents d’Elèves, organisation qui avait fusionné les antiques Sociétés du Sou des Ecoles Laïques. (...)

Après les élèves, les parents (suite)

La deuxième manifestation revêtait une ampleur encore plus grande. C’était la traditionnelle Fête du collège, fin Juin.
Cette fête durait tout un week end sans interruption, suspendue seulement quelques heures après le bal, dans la nuit du samedi au dimanche.
La mobilisation générale des parents (...)

Magnétoscope et vidéo

J’ai déjà raconté que j’avais trouvé au collège un projecteur 16mm ancestral, mais je dois dire que je m’en suis très peu servi. D’ailleurs cet engin avait été stocké à la salle municipale des spectacles ! Dès mon arrivée je demandais immédiatement l’achat d’un magnétoscope. Comme l’intendance faisait grise (...)

Lecture et nanoréseau

J’ai déjà dis comment je devins gestionnaire de Nanoréseau, par défaut pour ainsi dire, et comment je fus pris dans un engrenage informatique qui se mit à tourner de plus en plus vite.
A propos de ce Nanoréseau, le problème que je me posais rapidement comme documentaliste fut celui de son utilisation (...)

Les travaux et les jours

Et la routine s’installa. Mes journées au collège se déroulaient toujours selon des itinéraires sans surprise bien que variés.
Je partais de la maison immuablement vers 7h15. J’arrivais au collège quasiment en même temps que le personnel de service et les femmes de ménage. D’ailleurs, dans les derniers (...)

Des activités diverses

J’ai déjà parlé des travaux associés à la lecture assistée par ordinateur, j’aurais peut être l’occasion d’en reparler, mais il me faut aussi dire un mot d’une autre activité qui fonctionna sans discontinuer une quinzaine d’année. En effet, je considère que mon travail au CDI du collège de La Grand Combe a (...)

Expositions et sorties pédagogiques

Mais, en outre, il me fallait veiller à organiser toutes les autres activités normales d’un CDI, en particuliers les expositions... J’en faisais environ une par trimestre. Le problème était de se procurer des expos dignes d’intérêt... J’avais à ce sujet un vrai partenariat avec les banques locales, que (...)

Réseaux et gestion

Au bout de sept ou huit ans d’une carrière grand combienne sans histoire, mon existence professionnelle allait subitement changer avec l’avènement massif de l’informatique de réseau et de celle de gestion. Le coup d’envoi en fut donné simultanément avec l’arrivée des logiciels de type Novell, et la mise (...)

La mise en place des réseaux et les années de formation

Est-il besoin de dire que, lors de l’apparition des réseaux, j’étais complètement nul en la matière ? En effet, si l’on excepte le Nanoréseau, je n’avais jamais eu besoin d’un réseau auparavant. Chez moi, je m’étais acheté un PC moderne pour l’époque, après avoir beaucoup hésité sur l’achat d’un Mac. Mais la (...)

Les riches heures de la RDAO. 1

Cette affaire de la RDAO, qui devait avoir des conséquences si durables au niveau de mon activité au collège, et même sur le Bassin, ainsi que des suites sur l’Académie, dut son démarrage à des circonstances assez fortuites. Nous revenions en voiture de Montpellier, Annie, Jean Claude et moi. C’était (...)

Les riches heures de la RDAO. 2

Chacun de notre côté et dans nos établissements respectifs, il nous fallut démontrer et expliquer... et convaincre des collègues du bien fondé de nos objectifs pédagogiques. Cela nous donna beaucoup de mal et de travail. A côté de nous, Saint Jean Chrysostome aurait fait piètre figure, en toute (...)

Les riches heures de la RDAO. 3

Je ne referais pas ici un bilan pédagogique de la RDAO depuis longtemps publié par les soins du CRDP de Montpellier, et dont j’ai déjà donné les références. Je voudrais simplement décrire l’organisation du travail et raconter quelques anecdotes.
Dans mon collège, j’avais mis sur pied un planning pour (...)

Internet ou la déhiscence de la documentation

À ce moment-là, le réseau des réseaux a fait une apparition foudroyante dans le monde éducatif, avec ses mérites (nombreux) et ses (nombreux) défauts. Ce qui est tout à fait dans l’ordre normal des choses. Qu’est-ce que l’Internet sinon l’arrivée à maturité et en force de ce qu’il est convenu d’appeler (...)

Les avatars du CDI pendant la rénovation du collège. 1

C’est au beau milieu de tout ce travail que nous avons dû subir la rénovation du collège. Je veux dire les travaux de rénovation, car le bâtiment date de 1923, et rien de sérieux n’y avait été réalisé depuis lors. De plus, les locaux avaient été conçus pour servir de Bureaux Centraux à la Compagnie des (...)

Les avatars du CDI pendant la rénovation du collège. 2

L’aménagement du nouveau CDI me procura du travail pendant au moins six mois. Avant même sa réfection, mon Chef d’Etablissement m’avait demandé plusieurs fois mon avis, ce qui fait toujours plaisir. Mais apparemment cela n’allait pas tout seul et mes demandes ne semblaient pas aboutir.. D’abord on (...)

Les avatars du CDI pendant la rénovation du collège. 3

Pour surveiller les élèves à l’étage supérieur du CDI, il n’y avait pas d’autre solution que de se taper les escaliers autant de fois qu’il le fallait. Ce qui n’était pas une sinécure. On avait essayé de mettre quelqu’un en permanence à l’étage. Mais que faire lorsque il n’y avait plus d’élève, sinon (...)

La saga du climatiseur

Dans le local informatique, où on avait installé deux serveurs, plus la baie de brassage, régne une chaleur considérable. Le local n’est pas très grand, et une baie de brassage constitue un vrai chauffage. On avait donc, et à juste titre, installé un climatiseur dans ce local.
Cet engin -dont je me (...)

Webmestre par hasard

« Un coup de dé n’abolira jamais le hasard. »
La genèse et la mise en place de DocpourDocs
DocpourDocs n’est qu’une conséquence un peu hasardeuse de tout ce qui précède !!
J’ai commencé le site DocpourDocs en été 98. A vrai dire, j’avais déjà constitué dans mon collège une ébauche suffisamment étoffée de (...)

Conclusion

« Au déclin de nos jours ne crois pas qu’on regrette
Des paradis perdus et des bonheurs sans prix.
La sagesse de ceux qui vont partir est faite
De beaucoup de fatigue et d’un peu de mépris. »
(Léo Larguier - Les Quatrains d’Automne - 1953)
Et puis la retraite est arrivée comme une porte qui se (...)