Audiovisuel et Tice


Actualités

  • Projet Data : bibliothèque numérique de ressources éducatives libres

    En novembre 2013, Framablog annonçait le lancement du projet Data, une bibliothèque numérique de ressources éducatives francophones, initié par la société Ryxéo et l’association Abulédu-fr, Dès son lancement la bibliothèque mettait en ligne plus de 14 000 références. Le dispositif mis à disposition pourrait aussi bien accepter des ressources audio, vidéo, que des documents textes, mais pour l’instant les fichiers indexés selon la norme ScoLOMFR, sont des fichiers images.
    L’indexation facilite la recherche d’archives. Leur téléchargement et leur utilisation en milieu scolaire sont rendus possibles grâce à la licence libre des fichiers référencés.

    - Data Abulédu Bibliothèque numérique Data
    - data.abuledu.org : 14 000 ressources éducatives libres ! Article de Framablog de novembre 2013
    - Trouver des images libres en haute résolution Présentation du projet Data sur Thot Cursus le mercredi 27 novembre 2013 MAJ le 3 décembre 2013.Reprise de l’article de Framablog.

    Projet participatif : à vous de jouer !

    Fonctionnant de façon participative et collaborative, chacun peut devenir contributeur. Le fichier déposé sur l’espace dédié - entrepôt de données d’AbulEdu - sera ensuite validé par la communauté Abulédu.

    Comment procéder ?

    La source principale des ressources à indexer étant Wikimedia Commons, il suffit de choisir une ressource en fonction de son intérêt éducatif, de décrire précisément cette ressource sur une fiche préétablie pour utilisation (partagée) ultérieure.

    -  Contribution La marche à suivre : où trouver les ressources, comment les choisir.
    - Logiciel pour ajouter une ressource Les logiciels à télécharger selon le système d’exploitation.

    Comment déposer et indexer le fichier choisi :
    - 5 minutes pour prendre en main abuledu-data ...

    Pour les professeurs documentalistes : un jeu d’enfant !

    En savoir plus

    - Bibliothèque numérique de ressources iconographiques pour un usage scolaire Présentation du projet sur EduScol dans son espace Veille éducation numérique de Mars 2014.

    Mise à jour 2019

    A ce jour DATA Abuledu compte 33 269 ressources, 31 340 mots clés et 200 518 relations

  • La classe inversée

    La classe inversée est une pratique pédagogique venue des pays anglo-saxons (flip classroom), expérimentée à l’origine en milieu universitaire, et dont le principe est rendu possible grâce aux technologies et outils de l’internet. Depuis quelques temps ces expériences ont été adaptées en France par certains enseignants du secondaire - collège et lycée.
    Pourquoi parler de classe inversée ? comme son nom l’indique, la classe inversée consiste à inverser l’organisation traditionnelle du cours : leçon en classe, activités, exercices à la maison.

    Le principe

    - La classe inversée : une pédagogie renversante ? Un document en .pdf, Revue Le tableau Volume 3 numéro 1 de 2014 : Échanges de bonnes pratiques entre enseignants de niveau universitaire ; Présentation de la démarche.
    - Synthèse vidéo du principe de la classe inversée Damien Frelat et Nasrdine Haddouri proposent une synthèse de la classe inversée : principe, avantages, obstacles, solutions.
    - Qu’est-ce qu’une « Classe inversée » ? A quoi cela peut-il servir ? Émission sur France Culture Rue des écoles du 19 février 2014.
    - Pédagogie inversée, classes inversées Sur Educavox décembre 2013. Témoignages, méthode, bonnes pratiques

    En résumé :

    - L’enseignant dépose pour les élèves sur une plateforme accessible par internet des contenus didactisés en vidéos - nommées Capsules - et/ou autres documents.
    - A la maison : les élèves consultent et assimilent (?) les capsules ou documents chez eux avant le cours
    - En cours : le temps du cours est dégagé pour un travail actif et autonome des élèves en groupe, encadrés et guidés par l’enseignant. Exploiter en cours le "savoir" transmis par les vidéos qu’ils ont travaillées chez eux.

    Exit le cours magistral : les élèves sont actifs dans l’apprentissage.

    Des exemples en collège et lycée

    - Episode 4/9 : la classe préparée !
    Un Web documentaire pour suivre l’expérience tout au long de l’année.
    La classe inversée a débuté au lycée Yourcenar d’Erstein. "Suivez les neufs épisodes sur toute cette année scolaire."
    Visionner les critiques des élèves et des enseignants.
    - La classe inversée Expérience à Salles (33) au collège Aliénor d’Aquitaine en 3ème
    - La classe inversée, bilan d’une expérience Au terme d’une année scolaire de pratique au collège Aliénor d’Aquitaine entretien avec le professeur d’histoire-géographie David Bouchillon.

    Des sites dédiés

    - Classe inversée « Ce site a pour but d’expliquer le concept de classe inversée à tous les professeurs qui souhaitent avoir un réel impact auprès de leurs élèves et qui veulent connaitre les meilleures méthodes pour développer une ambiance de classe motivante et décontractée ».
    - Inversons la classe ! « Ce site a pour but de faire une présentation générale de ce modèle pédagogique, et de donner des pistes de réflexions à ceux qui souhaiteraient s’engager dans la classe inversée, sur la base de l’expérience d’enseignants la pratiquant. »

    Réfléchir sur le concept de Classe inversée

    - A propos de la classe inversée : quelques réflexions sur la nature de l’inversion. Par Jacques Rodet La critique globalement positive n’édulcore pas cependant des questions pertinentes dont une en forme de citation d’un commentaire Facebook : « Le problème de la classe inversée est que les préliminaires au présentiel sont totalement dépendants des variables locales, familiales notamment. C’est justement pour éviter ceci que l’école existe. » On y parle aussi du tutorat à distance.
    -  « Classe inversée », qu’inverse-t-on ? Pascal Duplessis sur son blog Les Trois Couronnes analyse le modèle pédagogique de la classe inversée d’après des retours d’expériences signalées sur la liste e-doc. « La “classe inversée” semble pointer du doigt quelques dérives bien connues des méthodes dites “magistrales” en poussant apparemment une proposition inspirée des méthodes actives. A l’analyse pourtant, la méthode ne semble pas active mais emprunte le schéma de la transmission traditionnelle. »

    Mise à jour 1er mars 2014

    - Les outils qui rendent possible la classe inversée Sur Infobourg un article d’Audray Miller, publié le 9 mai 2013 présente divers outils facilitant la création des capsules pédagogiques.
    Signalé dans Le Café pédagogique mensuel 150 - discipline Allemand À la Une : Quid de la classe inversée ou ‘Flipped Classroom’ en langues ?

  • Un permis internet en CM2 : la « pédagogie » par la peur

    La Gendarmerie nationale et l’association AXA Prévention ont présenté le 12 décembre 2013 un programme national "pédagogique" pour sensibiliser les enfants et leurs parents aux risques qu’ils encourent sur internet et les réseaux sociaux.
    En quoi consiste ce programme "pédagogique" qui sera étendu à toute la France en avril 2014 ?
    Plus de 37.000 professeurs de CM2 vont recevoir dès maintenant un kit pédagogique conçu par la gendarmerie nationale et Axa Prévention contenant :
    • 1 DVD de témoignages et de tests d’entraînement
    • Des livrets ou plutôt “codes de bonne conduite sur Internet” pour chaque élève et ses parents
    • Des fiches d’examen avec 10 questions pour valider leurs acquis
    • Les fameux permis qui seront délivrés aux enfants
    • 1 affiche récapitulant les conseils à mettre dans la salle de classe
    Son principe : faire passer aux élèves de CM2 un examen en 10 questions après trois ou quatre séances données par l’enseignant fondées sur le kit. Lors de la dernière leçon, les gendarmes reviennent pour faire passer un examen à l’issue duquel le permis est délivré à chaque élève. les parents doivent être présents à la remise du permis

    - Le permis internet Le site officiel d’Axa Prévention

    Deux vidéos AXA Prévention sur You tube :
    - Permis internet pour les enfants - Je ne crois pas n’importe quoi - AXA Prévention
    - Permis internet pour les enfants - Je protège ma vie privée - AXA Prévention

    En savoir plus

    - Permis Internet : les élèves de CM2 sensibilisés à l’usage d’Internet par la gendarmerie nationale Le Huffingtonpost annonce le programme Permis internet le 12 décembre 2013 et propose des éléments du kit pédagogique dans un diaporama avec des extraits du code, les témoignages vidéos et le questionnaire final
    - Lancement du permis internet Sur le site de la gendarmerie nationale avec le dossier de presse : Voici un extrait de l’article
    "Le permis Internet accompagne ainsi les enfants et les conseille sur le bon chemin à prendre dans la jungle d’informations du web... le permis consiste à « donner [aux enfants] les meilleures bases possibles pour appréhender le monde. " Belle ambition.

    Deux remarques cependant : la gendarmerie nationale et une filiale de la société d’assurance privée Axa - même s’il s’agit ici de sa branche "éducative" ayant pour but « la pédagogie et l’éducation aux risques » sont en charge d’un programme pédagogique clé en main donnant de "bons conseils" aux enseignants et aux enfants. Seconde remarque : une fois encore c’est une approche par la peur qui prévaut lorsqu’on parle de navigation sur le web, l’aspect "participatif" de l’internet est tout simplement renié.

    Des réactions

    - Permis Internet en CM2. Apprendre à ne jamais parler à des inconnus... Première réaction sur Neosting.net le 12 décembre 2013 « Ce sera donc mon principal grief, en plus du partenariat commercial. Internet est un réseau de communication ... apprendre aux enfants à ne jamais parler à des inconnus “sur Internet”, c’est tout simplement les couper du monde numérique et empêcher qu’ils développent des comportements sociaux sur la toile et qu’ils profitent du partage des connaissances. On a toujours quelques chose à apprendre des autres. »
    - Le permis Internet en CM2, dérives dans l’éducation nationale sur L’école de demain du 13 décembre 2013 article de Anthony Lozac’h et Stéphanie de Vanssay « ce “dispositif” créé par la gendarmerie nationale et Axa n’est en rien pédagogique. Plus grave, il empiète gravement sur les compétences et prérogatives de l’Éducation nationale en détournant le principe des partenariats. » Tous les arguments sont minutieusement développés.
    - Les bienfaits du Net Sur Parents3.0 « Plutôt que d’effrayer les enfants – et les parents ! – avec toutes les horreurs possibles sur Internet, imaginons plutôt une initiation qui, sans occulter la prévention, leur ouvrirait la voie vers une vision bienveillante, et les aiderait bien plus sûrement à faire leur place en ligne. »
    - Le Permis Internet pour les enfants : la pédagogie par la peur ! SavoirsCOM1 article du 18 décembre dans débat "Plutôt qu’un permis c’est donc une véritable progression des apprentissages qu’il conviendrait de mettre en place, impulsée comme cela se fait par les professeurs documentalistes."
    - Un Permis Internet à contre-​​sens La Fadben condamne le pro­gramme national « Permis Internet pour les enfants », mis en place le 12 décembre 2013 par la Gen­dar­merie nationale et l’association AXA Prévention. Analyse.
    - #PermisInternet Ils sont contre ! Un Pearltrees alimenté par l’équipe éduquer aux TIC

    En forme de conclusion une citation de l’article de SavoirsCOM1 :

    Pour en finir avec cette approche du web par la peur : pour une véritable mise en œuvre de l’EMI

    Mise à jour 24 décembre 2013

    - Chronologie « Permis Internet » sur le Web : qu’est-ce qu’on peut en apprendre ? Sur Lire écrire, jouer , analyse du traitement de d’information à propos du permis internet Axa prévention et gendarmerie nationale. ; quels canaux d’information, quelles dates de publication, quel contenu ? Conclusions (qui ne dispensent pas de lire l’article en intégralité) : "consulter un seul type de sources d’informations ne suffit pas"" quitte à ce qu’un groupe privé intervienne dans l’enseignement, cela ne devrait se faire que dans la plus grande transparence.""l’enseignement des comportements sur Internet ne peut plus se faire sur des bases anxiogènes".

Articles de cette rubrique