CrossCheck, plateforme d’identification et de vérification de l’information

CrossCheck, plateforme collaborative d’identification et de vérification de l’information a été lancée le mardi 28 février en France.
A l’approche de l’élection présidentielle, plus de 30 médias français - 37 à ce jour - se sont alliés avec le Google News Lab et FirstDraft pour combattre les fausses informations - Fake news - les rumeurs et la désinformation diffusées sur internet, susceptibles d’influencer la campagne de l’élection présidentielle. CrossCheck veut « permettre aux électeurs de faire leur choix en ayant à leur disposition des informations valides ».
CrossCheck
Comment ça marche ?
Pour repérer les rumeurs qui enflent sur les réseaux sociaux, les participants s’aident des signalements des internautes sur le site CrossCheck grâce au formulaire en ligne, du logiciel GoogleTrends, recensant les recherches les plus fréquentes sur Google, ainsi que de la veille réalisée par une douzaine d’étudiants en journalisme et des médias partenaires du projet.
Chaque fausse information est estampillée FAUX avec mention du genre de falsification : mal attribué, fabriqué, manipulé, trompeur, misreported et en regard les logos des médias ayant analysé la rumeur.
Les réserves émises dans le partenariat des médias traditionnels avec les grands acteurs du web que sont Facebook et Google sont abordées dans l’émission
- A qui confier la vérification de l’info ? France Culture Du grain à moudre diffusée le 27 février 2017. Quels acteurs légitimes pour la vérification de l’information ?

En savoir plus

- Facebook et Google lancent leurs outils contre la désinformation en France Le Figaro Économie 6 février 2017.
- Projet CrossCheck : l’alliance des médias français et internationaux contre la désinformation Numérama 28/02/2017
- Lutte contre les fausses informations : « Le Monde » partenaire du projet CrossCheck 28 février 2017
- CrossCheck : 37 médias français dont le JDD s’allient contre la désinformation
- Facebook active son outil de fact-checking en France par Cécilia Di Quinzio le 3 mars 2017 sur Stratégies. Présentation de l’outil spécifique à Facebook pour contrer les fausses informations.
- Cross Check, cet ami qui vous veut du bien Sur Agoravox un article de Philippe Huysmans qui voit dans CroosCheck « Un outil de censure au profit exclusif d’un système aux abois »

Suivre CrossCheck sur les réseaux sociaux

- Twitter
- Facebook

Pour mémoire sur notre site

- Controverse autour de Décodex, un outil contre la désinformation ? Article publié le mardi 7 février 2017.

Partager cette page