Copy Party : le 7 Mars 2012, La Roche sur Yon

Actualité du 18 février 2012

De quoi parle-t-on ?
La notion vient de Copie privée, exception au droit d’auteur. La loi française impose depuis 2011 qu’une œuvre copiée dans un cadre privé provienne d’une source "licite".
Obstacle à toute copie même dans le cadre familial, puisqu’il est souvent difficile de prouver la licéité de la source d’une œuvre (Le copiste doit identifier un propriétaire officiel de l’œuvre qu’il copie)
D’où l’invention du concept de Copy Party par deux bibliothécaires inspirés Lionel Maurel et Silvère Mercier. Puisque les bibliothèques peuvent prouver la licéité des sources, la notion de copie privée peut s’appliquer à la copie par les usagers d’œuvres acquises par la bibliothèque elle même.
La Copy-Party consiste à organiser un "évènement permettant aux usagers équipés de scanners, de téléphones ou d’ordinateurs portables de les amener et de copier des livres, cd, ou dvd en provenance des collections des bibliothèques " dans des conditions précises, édictées pour rester dans un cadre légal.
Une première copy-party vient d’être annoncée par Olivier Ertzscheid, elle aura lieu sur le campus de l’Université de Nantes à La Roche sur Yon, le 7 mars 2012.

- Copy Party ! 1ère mondiale le 7 Mars 2012, à La Roche sur Yon Blog de l’événement.
- Communiqué de presse

Précision des organisateurs :

Attention, il ne s’agit en aucun cas d’une incitation au piratage, mais bien d’une action symbolique visant à sensibiliser un public à la problématique de la circulation des œuvres à l’ère du numérique et à celle du financement de la création.

En savoir plus

- Copie privée et licéité de la source : des conséquences inattendues pour les bibliothèques ? Silex 1er décembre 2011 "le prêt en bibliothèque ou la consultation de documents sur place constituent bien une manière licite d’accéder aux œuvres et donc des “sources licites“. Du coup, la nouvelle définition de la copie privée semble étendre avec davantage de certitude le bénéfice de cette exception aux usagers des bibliothèques."
- Des copy-parties dans les bibliothèques, en toute légalité ? Bibliobsession 11 janvier 2012. "Il est désormais possible d’organiser, comme un pied de nez au climat actuel une copy-party dans une bibliothèque à ces conditions pour rester dans un cadre légal..."

Pour ceux qui aimeraient suivre l’actualité de l’événement, rendez-vous sur Twitter, Hashtag officiel : #copyparty

Mise à jour 20 février 2012

- Copy Party les outils ! Sélection d’outils de copie pour la première Copy Party Mondiale, la Roche-Sur-Yon le 7 Mars 2012.
- Lisez, copiez, scannez… à la bibliothèque ! Billet de Loïc Ballarini du 20 février 2012

Mise à jour 28 février 2012

- Copy Party : Pourquoi, comment, quels outils ? Sur Bibliobsession
rappel du contexte, des objectifs, des consignes et des informations pratiques concernant la première Copy Party du 7 mars 2012 à 18h, à la bibliothèque universitaire de La Roche sur Yon (85).
- 1ère MONDIALE : copy-party à la bibliothèque de La Roche sur Yon. Sur Affordance.info, rappel des principales informations pour participer à la manifestation et des notions essentielles qui la sous tendent : la libre circulation des œuvres, le partage et le relais.

Mise à jour 2 mars 2012

- Copy Party : prendre au mot la loi sur la copie privée et interroger les pratiques en bibliothèque Sur S.I.Lex billet du 28 février 2012 : Des précisions quant à la nouvelle loi sur la copie privée, rappels des articles parus..

Lu sur le portail documentaire de l’université de Nantes Nantilus qui annonce officiellement la manifestation :

Cet évènement sera suivi d’une discussion/débat/rencontre sur les droits d’auteurs, la copie privée, le rôle des bibliothèques... en présence de :

  • Olivier ERTZSCHEID, chef d’orchestre de cet évènement, Maître de conférences en Sciences de l’Information à l’Université de Nantes, auteur du blog Affordance,
  • Lionel MAUREL, juriste et conservateur des bibliothèques, en poste à la BNF. Auteur du blog S.I.Lex
  • et Silvère MERCIER, bibliothécaire, chargé de la médiation numérique à la BPI. Auteur du blog Bibliobsession

- Copy-Party : les bibliothèques se repositionnent dans la diffusion de la connaissance Enssibrèves informe ses lecteurs de la tenue à la BU du Centre Universitaire Départemental de La Roche sur Yon, de la 1ère "copy-party" organisée en bibliothèque.

Mise à jour 4 mars 2012

- Copy Party mode d’emploi : rappel du cadre juridique de la copie privée Document en .pdf. Questions / réponses sur le cadre juridique de la 1ère Copy Party. A retrouver sur le site de l’événement.
- Elle n’est pas arrivée et elle fait déjà beaucoup de bruit : la 1ère Copy Party en bibliothèque Sur le topic de Thomas Fourmeux, BibliO-veilleur, une compilation des sites/blogs parlant de la Copy Party.

Mise à jour 5 mars 2012

- Première Copy Party le 7 mars à La Roche-Sur-Yon !
Interview #CopyParty pour Framablog : Lionel Maurel, Olivier Ertzscheid, Silvère Mercier répondent aux questions et précisent leurs intentions : sensibiliser les participants aux questions liées au droit d’auteur et à la diffusion des savoirs, engager un débat sur la place des bibliothèques dans la société actuelle et leur rôle dans l’environnement numérique, s’interroger sur les pratiques de partage dans un cadre non marchand, penser le rééquilibrage entre les droits des créateurs et ceux du public.

Copy-Party en perspective : Mise à jour 8 mars 2012

- Que vive la copie privée ! In quarto le blog de l’Université de la Sorbonne annonce l’événement et résume la législation encadrant la copie privée.

L’événement a été bien relayé dans les médias : presse, blogs, radio, télé :

- le journal de 7 heures de France Inter du 8 mars 2012 y consacre un court reportage - à partir de 11.29 min - qui met en avant l’aspect pédagogique de la manifestation.
- Copy party et fin de parenthèse Gutenberg Jean-Michel Salaün sur son bloc-Notes analyse la Copy Party de la Roche sur Yon au regard de l’histoire des bibliothèques. Les bibliothèques reprennent leur rôle primordial dans la consultation/ production des documents rompant ainsi avec l’époque dite "parenthèse Gutemberg", l’imprimerie ayant supprimé ce rôle de production de documents pour ne lui laisser que celui de la collecte et la classification des documents.
"Aujourd’hui une nouvelle page de leur histoire est en train de s’écrire. Silvère Mercier, Lionel Maurel et Olivier Ertzscheid en y inscrivant copy party ont suggéré une entrée stimulante qui a le mérite de maintenir la bibliothèque dans sa tradition de média du temps long, du partage, qui retire le document du circuit commercial pour le proposer à ses lecteurs."
- La copy party : an 01 des bibliothèques ? A la suite du billet de Jean-Michel Salaün, Bibliofrance rappelle le cheminement de cette "merveilleuse idée" et sa mise en application.

D’autres projets prennent le relai :

- 14h à 18h - Une copy party tout l’après-midi L’édition numérique partout A l’occasion du grand prix littéraire du web, toute les Cantines de France dédient une après-midi à l’édition numérique, le 12 mars. A la cantine de Nantes le programme de cette manifestation annonce la 2de copy-Party.

Mise à jour 12 mars 2012

- Podcasts Sur le site de la CopyParty des podcasts d’émissions radio de présentation de l’événement - France Inter, France info, Le Mouv.
- Ce que je retiens de la première #copyparty de l’univers Silvère Mercier sur son blog Bibliobsession dresse le bilan de la 1ère Copy Party
- Veni, vidi, Copy Au tour d’Olivier Ertzscheid sur Affordance.info de rappeler les éléments qui ont fait de la Copy Party un événement bien relayé par les médias et d’en dresser le bilan.

Mise à jour 15 mars 2012

- Copy Party, et après ? Lionel Maurel sur SI.lex tire à son tour les conclusions de cette première Copy Party et donne quelques pistes pour prolonger ou décliner la Copy Party sous d’autres formes.

Mise à jour 4 avril 2012

- Le droit d’auteur dans l’environnement numérique Sur Knowtex À la veille du Salon du Livre 2012 et de la Copy Party, entretien avec le blogueur @Calimaq (aka Lionel Maurel), spécialiste des questions juridiques dans l’environnement numérique, pour discuter des débats autour du droit d’auteur dans le monde du livre.

Mise à jour 26 juin 2012

- And the winner is ... Copy Party  ! Olivier Ertzscheid annonce sur Affordance.info le prix remporté par l’initiative
"copy-party" : 1er prix ex-aequo avec "la petite bibliothèque ronde", au salon I-Expo dans la catégorie "documentation et bibliothèque du futur.

L’idéet de copy partie gagne du terrain.
- Transposer le concept de copy party à l’école Sur Cactus Acide Gildas Dimier commente le projet d’une copy party avec des élèves de seconde qui y travailleront dans le cadre de l’option « littérature et société ».
Il s’intéresse principalement aux différentes notions à aborder avec les élèves avant la mise en œuvre et l’organisation d’une copy party.

Mise à jour 12 octobre 2013

- Ce que copier veut dire (Retour de Copy Party) Sur S.I.Lex "Un an presque jour pour jour, après la tenue de la première Copy Party à la Roche-sur-Yon, une nouvelle édition avait lieu jeudi 14 mars à la médiathèque de Rezé, près de Nantes".

Rappel

- Une copy party en lycée Brève du 10 décembre 2012. Vendredi dernier 7 décembre une copy party a été organisée au Lycée Rabelais en Vendée par Anne-Sophie Domenc et Gildas Dimier, professeurs documentalistes.

Mise à jour 5 mars 2014

- Le smartphone, star de la première Copy Party dans un collège du Havre Sur ActuaLitté du 3 mars 2014 "Comment sensibiliser des collégiens aux problématiques du droit d’auteur sur internet, tout en combinant une activité pédagogique autour de la notion de biens communs. Karima Kadi, professeure-documentaliste au collège Raoul Dufy (Le Havre), a mis en place la toute première Copy Party avec une classe de troisième".

Partager cette page