Doc pour docs
Site mutualiste et indépendant, réalisé à domicile par des professeurs documentalistes, pour les professeurs documentalistes.
Site mutualiste et indépendant

Accueil > Promouvoir la lecture de fictions > Les projets pédagogiques > Le Défi Babelio : promouvoir un réseau social littéraire au CDI

Télécharger l'article au format pdf Le Défi Babelio : promouvoir un réseau social littéraire au CDI

La petite histoire...

dimanche 19 mai 2013 par Magalie Bossuyt

Le Défi Babelio a permis l’échange entre élèves de plusieurs établissements de France autour de livres référencés dans cette bibliothèque virtuelle.

Début 2011, j’ai découvert le réseau social littéraire Babelio, sur lequel j’ai ouvert un compte personnel afin d’apprivoiser l’outil dans les détails. J’avais envie de faire un point sur mes lectures et surtout avoir mon "endroit" à moi pour stocker mes impressions de lecture. Babelio tombait à pic.

Cela faisait un an que je travaillais avec les réseaux sociaux, essentiellement twitter et j’ai trouvé qu’un réseau social littéraire serait tout à fait adapté pour faire des recommandations de lectures relayées par la suite sur les autres réseaux sociaux du CDI (page Facebook et Twitter).
Une fois l’outil maîtrisé, j’ai ouvert le compte du CDI début 2012.

Ainsi, avec ma collègue, nous essayons de déposer au moins une critique par jour de travail sur le site Babelio. La bibliothèque virtuelle du CDI s’enrichit donc chaque jour. Ces livres critiqués sont bien sûr tous disponibles au CDI et nous les avons bien entendu lus auparavant.

Evidemment, il y a aussi la possibilité de déposer des avis de lecture sur Esidoc, d’ailleurs nous doublons le dépôt de critiques en les proposant aussi sur notre portail.
Mais l’intérêt de Babelio est de pouvoir embrasser d’un seul regard l’ensemble, ou presque, des livres critiqués. Cet affichage est également très esthétique et rassurant pour les élèves, puisque l’on y voit les couvertures des livres critiqués sans recherche particulière.
Et l’autre avantage que j’y vois, c’est l’aspect réseau social puisqu’il existe la possibilité de créer une communauté lecteurs et pas seulement au sein de l’établissement, c’est donc une ouverture positive vers l’extérieur.

De lecteurs à élèves, il y avait un pas à franchir mais l’idée me trottait alors dans la tête.

En mai 2012, je suis intervenue au séminaire sur “les ressources numériques au CDI” organisé par la DEGESCO au CDDP des Hauts de Seine (http://webtv.ac-versailles.fr/spip.php?article859) dans l’atelier sur les réseaux sociaux (http://prezi.com/he9tdtroh5z4/le-cdi-et-les-reseaux-sociaux/) .
J’y parlais déjà d’un projet “défi Babelio” que je n’avais pas encore formalisé. Mon idée était vague mais tournait autour d’une sorte de “défi de critiques” autour d’un corpus commun.

Et puis, est arrivé, par un heureux hasard, le moment de passer à l’action.
Cette année je travaille avec un professeur de lettres et un professeur d’histoire géographie sur un projet d’écriture par les élèves d’un journal révolutionnaire et d’une nouvelle se déroulant à cette époque. Ce travail se déroule parfois en demi-groupe et parfois en classe entière mais sur des heures de groupe. Nous nous retrouvions donc avec un demi-groupe et plusieurs heures pour un autre projet à déterminer et qui ne concernerait que ce demi-groupe là.

L’idée m’est donc venue de mettre en forme un séquence sur Babelio pour ces élèves.

J’ai alors écrit le projet (http://fr.calameo.com/read/001205995210bf7020a06) puis je l’ai posté sur twitter afin de trouver des partenaires en France.
Très rapidement, les réponses de collègues documentalistes sont arrivées. Fabienne Rondet (@Fabifi), Caroline Soubic (@Caro_Albertini) Gaël Louiche (@rapunikel), Anne Delannoy (@cdilakanal), Frédérique Yvetot (@ProfDocDoc), Emilie Machin (@Hesperie1).

Et c’était parti pour l’aventure “Défi Babelio”.

J’ai préparé une présentation du défi sur Prezi pour mes élèves http://prezi.com/evluac6bsip_/le-defi-babelio/.

Nous avons commencé par constituer un corpus commun de livres à critiquer par les élèves., puis nous nous sommes lancés.

Tout d’abord, nous avons présenté Babelio aux elèves, puis nous leur avons fait écrire une première critique d’un livre déjà lu.
Les élèves ont ainsi découvert Babelio en démarrant une bibliothèque virtuelle de la classe et en découvrant les commentaires, messages et autres demandes d’ami leur étant destinés.
Ensuite, nous avons présenté le corpus de livres à lire aux élèves, ils en ont choisi un qu’il ont critiqué et noté par la suite sur Babelio.
La dernière étape du défi étant les quiz littéraires, ils ont donc testé des quiz proposés sur Babelio pour ensuite en réaliser quelques-uns qu’ils ont envoyé aux autres établissements participants.

Présentation du défi sur notre portail documentaire : http://0110007y.esidoc.fr/node/210581

Le compte Babelio des secondes du lycée Jules Fil : http://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=81806

Le compte Babelio des secondes du lycée Impérial :
http://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=79829

Les comptes Babelio des troisièmes du collège Wallon :
http://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=84020
http://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=89394

Le compte Babelio du collège Gérard Philipe :
http://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=85937

Les comptes Babelio du collège Lakanal :
http://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=89181
http://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=89182

Pour ébaucher un petit bilan

Je crois que Babelio est un outil vraiment convivial, ludique et qui permet d’échanger sur les lecture avec les élèves.
En effet, les élèves sont très enthousiastes face à cet outil et se mettent très vite au travail (écriture de critiques, de quiz) et j’ai pu remarquer aussi pendant l’écriture des quiz leur solidarité dans l’élaboration des questions.

Après une petite réticence lorsqu’on leur a dit qu’il allait falloir lire un livre ("ils avaient déjà Candide et Bel ami à lire en français !"), ils se sont finalement précipités pour choisir LEUR livre (ce qui est rigolo c’est que les goûts divergeaient et qu’il n’y a pas eu de “bataille” quand au choix du livre) et sont même restés pendant la récréation pour que je leur raconte les histoires de ces livres. Et tout le monde a lu son livre, en a fait la critique et l’a noté.

Ce travail a déclenché chez certains (muets dans l’autre projet) le besoin de parler des livres, de me demander ce que moi j’avais compris de certains passages. Il est donc très très important, lorsque l’on présente les livres, de les avoir tous lus !

L’écriture des quiz a permis, à certains d’entre eux, en échec par ailleurs, de se libérer (même s’il y a des petites erreurs dans le questionnaire...) des contraintes scolaires et de proposer des questions vraiment pertinentes avec le besoin d’aller chercher dans le CDI des idées de livres ou de proposition de réponses aux questions.
Car ce qui est intéressant et très pédagogique dans l’écriture de ces quiz, c’est qu’en réponse à une question, il peut y avoir plusieurs propositions de réponse, il faut donc trouver des "fausses réponses". Cette activité impose donc aux élèves de faire des recherches pour trouver des réponses plausibles et proches de "La bonne réponse".

Plusieurs d’entre eux n’ayant pas fini leur quiz ont demandé à le terminer chez eux, j’en ai même vu plusieurs venir au CDI pour “travailler” sur Babelio. Exploit puisque c’était une classe qui venait très peu au CDI.

Dans les points positifs, on peut aussi noter que les élèves ont découvert une manière très positive d’utiliser un réseau social, en postant des commentaires constructifs et en échangeant avec d’autres élèves qu’ils ne connaissent pas sur des critiques de livres.

Pour ma part, j’ai surtout apprécié les échanges qu’il y a eu entre nous à propos des livres, des histoires, des quiz et surtout avec les élèves en difficulté qui là se retrouvaient sur un pied d’égalité avec les autres.

Dans les points négatifs, on peut retenir tout de même que 4h c’est trop court ! Je pense qu’il faut au moins 6h voire 7h avec les élèves pour vraiment aller au bout du projet. Là, nous avons eu l’impression de courir tout le temps.

Autre problème, celui du temps entre les séances. Dans notre établissement, les deux premières séances étaient rapprochées mais les deux suivantes étaient beaucoup trop éloignées. Cela n’entretient pas la dynamique.

L’autre gros point noir, c’est le problème des pannes du réseau internet et de son débit trop faible. Heureusement que les présentations Prezi sont téléchargeables !

Des collègues participant au projet ont ajouté à ce bilan quelques remarques :

Anne Delannoy (cdi Lakanal) :
J’aimerai cependant y rajouter un point important pour moi (mais qui n’est peut-être pas partagé) : le rapport aux enseignants de lettres ! Au collège Lakanal, ce défi a été un moyen de les sensibiliser aux médias sociaux, de les aborder de façon positive. La collègue qui m’a suivi est très enthousiaste, une autre voyant l’évolution du projet et la participation m’a dit "l’an prochain je le fais aussi" ! Voilà, je voulais juste rajouter que c’est un excellent moyen de positionnement.

Caroline Soubic relate les propos d’une élève  :
un moyen de garder en mémoire ses lectures, se construire un point de vue avant de partir dans la lecture d’un ouvrage en lisant les critiques, un moyen de pouvoir échanger parmi une communauté autour des thématiques des livres ... un espace à investir, aussi bien sur un projet classe où l’on travaille en commun pour construire une identité de groupe, que d’une manière plus personnelle. En se lançant dans le projet, j’avais peur que cela ne demande une surcharge de travail, de lecture, mais je me retrouve vraiment sur ce réseau et j’ai envie de poursuivre.

En projet pour le CDI Jules Fil
Recommencer l’an prochain mais plus tôt dans l’année, et sur plus de séances avec une classe (peut-être dans le cadre de l’AP, cela laisse plus de libertés) mais aussi avec un "Club CDI/Lecture" pour approfondir et penser à d’autres activités auxquelles je commence à réfléchir....

Ce projet, présenté lors d’interventions devant des documentalistes à la journée FADBEN à Toulouse le 14 février 2013, a inspiré @OdyssedLN et a donné naissance à un autre projet, mais entre documentalistes cette fois, il s’agit de #Babeliodocs (http://docpourdocs.fr/spip.php?breve724).

Si l’expérience vous tente, n’hésitez-pas à nous rejoindre.....

Liens :

Les collègues du CDI Impérial et du CDI Wallon ont écrit un article sur le sujet sur leur site académique : http://www.ac-nice.fr/docazur/spip.php?article840
et même interviewé Guillaume Teisseire, membre fondateur de Babelio http://www.ac-nice.fr/docazur/spip.php?article832.

Un article paru récemment "élèves et documentalistes sur Babelio" sur Thot Cursus : http://cursus.edu/dossiers-articles/dossiers/114/bibliotheque-reinventee/articles/19929/eleves-documentalistes-sur-babelio/

Un article d’une étudiante en M1 Documentation (@Idril3) qui nous parle de "Babelio au CDI, quels usages" : http://idneuf.wordpress.com/2013/05/13/babelio-au-cdi-quels-usages/

Magalie Bossuyt, professeur-documentaliste au CDI du Lycée Jules Fil à Carcassonne (@saomalgar @cdijulesfil)


4 Messages

  • Le Défi Babelio Le 30 novembre 2014 à 20:56 , par Cécile Amokrane

    Bonjour,
    J’écris mon dossier de capes interne documentation sur le défi Babelio et je m’intéresse à la question de l’évaluation : avez-vous évalué l’impact du défi sur les pratiques de lecture personnelle des élèves participants ? Plus d’emprunts ou de présence au cdi pour les classes concernées ? plus d’emprunts pour les livres du défi par bouche à oreille après le défi ? etc
    Merci d’avance pour votre réponse
    Cécile Amokrane, prof des écoles en reconversion


    Répondre à ce message

  • Le Défi Babelio : promouvoir un réseau social littéraire au CDI Le 12 juin 2014 à 11:53 , par Mariane Choveau

    Bonjour,

    Je suis documentaliste et j’ai assisté hier à votre présentation du défi Babelio au crdp de Toulouse. Elle m’a enthousiasmée et j’espère bien y participer l’année prochaine avec des professeurs de lettres.
    J’aurai donc bien voulu proposer des titres de livres pour le défi 2014, mais je ne peux pas modifier le document sur google drive.
    Pourriez-vous, s’il vous plait, me permettre d’ajouter quelques titres ?

    Par avance merci.
    Cordialement,

    M. Choveau


    Répondre à ce message

  • Le Défi Babelio Le 28 août 2013 à 17:55 , par Magalie Bossuyt

    chaque groupe a fait différemment.
    Dans mon lycée (ce sont des grands) nous leur avons donné les codes d’accès ce qui leur permettait de travailler de chez eux ou du CDI également.
    Nous avons fait les premières critiques, lors de la deuxième séance, ensemble.
    Puis avons relu les 2e critiques ensemble, lors d’une séance, alors que les élèves les avaient pour la plupart (ceux qui avaient un accès à Internet) tapées chez eux.
    Je pense que c’est à voir selon les élèves.

    Nous avons eu un élève qui a tenté une rébellion : une critique de Dora l’exploratrice (!!!!) mais comme je surveillais très régulièrement le compte, j’en ai parlé à la collègue de Lettres qui lui a fait enlever.
    Une séance sur l’identité numérique et l’Internet responsable n’est pas de trop au début.

    En ce qui concerne les fautes, il peut être intéressant de faire lire les critiques aux autres, c’est souvent eux qui les repèrent et du coup les faire corriger lors de la séance où les élèves explorent les critiques et les comptes des autres participants.

    En espérant avoir répondu à votre question.
    Bien à vous


    Répondre à ce message

  • Le Défi Babelio Le 26 août 2013 à 17:21 , par pierre granello

    je suis prof de lettres et je voudrais initier un projet de ce type avec mon collège mais je me pose des questions quant à l’organisation :
    les élèves ont-ils accès librement au site avec le mot de passe du compte ou bien gardez-vous la main pour ces opérations ?

    je vis dans une zone où les élèves sont peu nombreux à lire et je pensais faire participer tous les élèves-lecteurs du collège ... et non une classe !

    les critiques sont-elles vues et corrigées ou directement tapées par les élèves au risque de voir apparaître des fautes ?
    voilà, merci de me répondre
    Pierre Granello, prof de lettres


    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Contact | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Sauf indication contraire, les articles de ce site sont mis à disposition sous licence Creative Commons : Licence Creative Commons
Move Commons À but non lucratif, Reproductible, Contribuant à d'autres buts, Organisation horizontale  Move Commons