Recherche documentaire et construction de discours Pour en finir avec l’idée que l’activité de recherche documentaire a pour objectif unique d’apprendre à retrouver des informations fiables

(actualisé le ) par Marion Carbillet

Présentation rapide

Pourquoi est-il utile de mettre les élèves en situation de recherche documentaire ? Pour leur apprendre à retrouver des informations et à évaluer leur fiabilité ? Pas seulement. Avec l’activité de recherche documentaire le professeur documentaliste souhaite que ses élèves construisent leur discours sur un sujet donné. La recherche documentaire peut donc être considérée comme une rencontre entre un élève auteur (de notes, résumés, carte ou plan, sitographie ou cartographie des sources…) et les auteurs qui « parlent » sur son sujet. C’est la rencontre de ces subjectivités qui doit amener à la construction d’un discours en adéquation avec des attentes scolaires.

Explication approfondie :

Objectif de l’apprentissage :

Comprendre et utiliser la notion de pertinence pour sélectionner une information. L’information pertinente est une information que l’élève juge de qualité et qui a une place dans son discours. Son rôle dans le discours peut être déterminé par :

-  son contenu (elle va servir à définir, argumenter, illustrer etc.)
-  et/ou sa forme : image (photographie, graphique, dessin de presse), texte (article de presse, article d’encyclopédie, donnée chiffrée), vidéo, son (seul ou accompagné de vidéo) dans le discours.
Pour être pertinente cette information doit pouvoir être comprise par l’élève (être adaptée à son niveau de lecture et de compréhension) ; elle doit aussi apporter une part de nouveauté, de découverte par rapport au discours actuel de l’élève et donc faire évoluer sa connaissance du sujet.

Au collège : construction de connaissances et construction d’un discours scolaire « neutre »

Dès la 6ème : Il est possible pour le professeur documentaliste d’expliciter avec les élèves la notion de pertinence en croisant les idées de fiabilité (validation de la source et vérifiabilité des informations) et d’attendu scolaire (forme de la production et type de contenu demandé). Une grille d’évaluation explicitant les attendus est alors un point de repère très utile pour cerner la pertinence des informations trouvées. La construction et l’analyse par les élèves d’un document de collecte sur un sujet permettent aussi lors de la mise en commun d’expliciter les attendus de la recherche.
En 5ème - 4ème : il est important de faire cerner aux élèves l’exigence de neutralité demandée par les travaux scolaires, en opposition avec la véridicité des sources sur internet (les intérêts et les enjeux liés à la publication). Un travail de cartographie des sources peut être mené avec un parallèle entre le type de sources et les objectifs de la publication. Au-delà de la fiabilité, c’est l’idée de situation de l’information qui est abordée. L’explicitation de la neutralité attendue est une bonne occasion de faire prendre conscience aux élèves de la raison de leur utilisation de wikipedia (« ton » encyclopédique et multiplicité des auteurs qui atténue la subjectivité de chacun).
L’enseignant apporte son aide en corrigeant la carte des idées ou le plan, en aidant l’élève à en relever les manques informationnels, et donc à préciser un nouveau besoin d’information.

Dès la 3ème et au lycée : « décryptage » des discours rencontrés et construction d’un discours personnel

Il devient important pour les élèves de comprendre que l’information pertinente sera celle qui, évaluée comme fiable (la question de l’autorité sera complexifiée par rapport au collège en incluant l’autorité de support et l’autorité de contenu) et que l’on a située, aura une place dans l’argumentation (par sa forme et/ou son contenu). L’étude approfondie et étayée par le professeur documentaliste de documents de collecte sourcés permet de déterminer la valeur et la situation des différents arguments qui seront ensuite intégrés au discours de l’élève. L’analyse des discours trouvés peut déboucher sur l’étude de controverses.

Pour aller plus loin :

- Frédéric Rabat : « De la page au Site », et en particulier le passage sur l’usage rhétorique de la source.

- Frédéric Rabat « Que faire des mots-clés aujourd’hui ? »

- Exemple de séance sur l’évaluation de l’information : Gildas Dimier sur Cactus acide : « Transposer la cartographie des sources à l’évaluation de l’information »
- Pascal Duplessis et Ivana Ballarini-Santonocito Notion de Pertinence : dictionnaire des concepts info-documentaires

- Pascal Duplessis et Ivana Ballarini-Santonocito Véridicité des sources schéma de mise en regard typologie des sources / intentions : dictionnaire des concepts info-documentaires

- Hervé Le Men « Evaluation de l’information et description des controverses scientifiques : information évaluée, information située »

- Alexandre Serres « Quelle formation des élèves à l’art du filtrage ? » Journée ADBEN Pays de Loire, décembre 2012

- Evelyne Broudoux « Construction de l’autorité informationnelle sur le Web »

- Yves Janneret « Communication, transmission, un couple orageux » 2010

P.-S.

Merci à ceux qui m’ont aidée par leurs commentaires et leurs recommandations de lecture.

Partager cette page