Doc pour docs
Site mutualiste et indépendant, réalisé à domicile par des professeurs documentalistes, pour les professeurs documentalistes.
Site mutualiste et indépendant

Accueil > La communication > Présence numérique du CDI > Pinterest > Dossier : Pinterest, un outil pertinent ?

Télécharger l'article au format pdf Dossier : Pinterest, un outil pertinent ?

dimanche 9 décembre 2012 par Jacqueline Valladon

Pourquoi s’intéresser à Pinterest ?
Depuis plusieurs mois, la montée en puissance du réseau social visuel est suivie avec attention dans les différents canaux de communication et d’information du web.
Deux ans après sa mise en ligne - mars 2010 - par Cold Brew Labs Inc en Californie, société de ses créateurs (Ben Silbermann, Paul Sciarra, et Evan Sharp responsable du design), l’augmentation du trafic sur Pinterest aux États-Unis et en Europe est régulière et rapide, dans une moindre mesure en France où la traduction de l’interface en français est encore trop récente pour constater son impact.
Pourtant plusieurs professeurs documentalistes expérimentent et maîtrisent le service, preuve en est les quelques CDI présents sur le réseau social.

Lire à ce propos l’article d’Anne Delannoy paru sur Le Café pédagogique mensuel 136 :

  • Pinterest Un second témoignage d’une professeure documentaliste sur son blog Le Bateau-Livre.

Autant de bonnes raisons pour nous pencher sur les caractéristiques de Pinterest, ses fonctionnalités et ses usages.

Le Pinterest du site Docs pour Docs

Première approche de Pinterest

  • Le vocabulaire spécifique
  • Pinterest réseau social

Le vocabulaire spécifique

Néologisme, le nom même de Pinterest est un mot valise tiré de la fusion de deux termes anglais :

PIN : Epingle, punaise
INTEREST : Intérêt

Pinterest est avant tout un service qui facilite la mise en ligne et le partage d’images, de photographies, de vidéos glanées et collectées sur le web, puis épinglées (punaisées) sur des tableaux (boards) virtuels thématiques créés par le titulaire du compte sur son Profil exposant ainsi ses centres d’intérêt.

D’où les différentes définitions du PINBOARD Pinterest

  • tableau de liège virtuel * tableau de bord * album photos * panneau d’affichage

autant d’appellations qui illustrent et décrivent la principale utilisation de Pinterest, fondée sur la fonction attractive de l’image. L’ensemble des tableaux pourrait être vu comme une vitrine d’exposition, une collection virtuelle.
L’ergonomie, l’esthétique et la simplicité d’utilisation sont pour beaucoup dans le succès du service.

Depuis octobre 2012, l’interface de Pinterest a une version française. Son vocabulaire spécifique a été traduit ainsi :

Vocabulaire spécifique
Anglais Français
BOARD tableau
PIN IT l’épingler
REPIN réépingler
FOLLOWERS Abonnés
FOLLOWING Abonnements
PIN Pin (pas de traduction)

PIN = Document visuel épinglé ou à épingler (Format image) : photo, images, graphes, infographies, schémas, vidéos, cartes mentales. Nous verrons qu’il est possible d’y épingler du texte. Chaque Pin est lui-même accompagné d’un espace Commentaire pour rédiger un texte de présentation du Pin pouvant contenir jusqu’à 500 caractères, ce qui représente beaucoup si l’on considère qu’un tweet ne peut contenir plus de 140 caractères. Avec la possibilité d’y adjoindre plusieurs commentaires.
Le PIN désigne, lorsqu’il est publié sur un tableau (board) l’ensemble de la fiche (Image + présentation)

PROFIL = Page d’accueil du compte utilisateur Pinterest - Présentation du titulaire du compte.

Pinterest : réseau social

L’autre atout de Pinterest est son organisation en réseau social.
Nous y retrouvons le système des abonnés et abonnements développé sur Twitter, ou Google +, la fonction REPIN (réépingler) qui s’apparente au Retweet, sous Twitter ou au Rescoop sous Scoop.it, les commentaires que l’on retrouvent sur Facebook ou Google+ , la possibilité de conception collaborative - comme sur Pearltrees ou Diigo par exemple et la possibilité de partage sur les autres réseaux.

Pinterest, un outil pertinent ?

Ben Silbermann, le cofondateur explique dans un entretien qu’à la conception de Pinterest « son point de comparaison était la presse magazine dans les loisirs : il y a beaucoup de déco, de mode. » Les premiers utilisateurs créent des « collections » esthétiques pour partager leurs centres d’intérêts, révélateurs d’une partie de leur identité".
Plus tard, les marques investissent Pinterest en exploitant son côté visuel au service du marketing et de la vente de produits.
Heureusement, le monde marchand n’a pas été le seul à s’approprier les potentialités de la plateforme.
Comme souvent dans les réseaux sociaux - voir Twitter par exemple - le détournement de la fonction première en fait un outil digne d’intérêt. Pinterest, qui sert avant tout d’agrégateur de contenus visuels, s’est vu transformé en passeur d’informations à fins éducatives.
À la fois simple d’utilisation, rapide dans sa publication, attractif dans son design, Pinterest dépasse maintenant sa vocation première ; l’image reste au centre de ses activités mais devient, avec l’ingéniosité de ses utilisateurs, une image « augmentée ».

Sommaire du dossier


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Contact | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Sauf indication contraire, les articles de ce site sont mis à disposition sous licence Creative Commons : Licence Creative Commons
Move Commons À but non lucratif, Reproductible, Contribuant à d'autres buts, Organisation horizontale  Move Commons